Je ne parviens pas à avoir des relations de couple sereines. Pourquoi?



Pourquoi les schémas se répètent-ils? Pourquoi, est ce que j'enchaine les relations sans parvenir à m'épanouir? Pourquoi est ce que je ne supporte pas quand ma femme ou mon mari fait ça?

J'attire les pervers narcissiques.

Je ne suis pas respecté dans ma relation aux autres.


Compliqué n'est ce pas...

En fait, tout devient compréhensible lorsque vous prenez en compte qu'une relation à l'autre quelle qu'elle soit, n'est jamais une relation linéaire.


Que ce qu'il se passe en surface , la partie visible: comportements, environnement, ne sont que la partir émergée de l'iceberg.


Votre relation à l'autre est le fruit de cette partie inconsciente composée de vos valeurs, croyances, peurs fondamentales, blessures émotionnelles qui se soignent, s'attirent, se compensent, se fuient , interagissent les unes avec les autres...

De fait, votre perception, votre vécu de la relation à l'autre ne peut changer que si vous prenez en compte vos blessures propres.


Petit exercice impromptu.

Notez sur un papier tout ce que vous reprochez à votre conjoint, ou a une personne que vous n'aimez pas, ... ou qui sais-je, tout ce qui vous met hors de vous chez votre patron, votre enfant...

Allez y... essayez, libérez cela...


Très bien, laissez vous le temps de réellement tout noter. Je vous donne 5 minutes pour faire ce petit exercice..Prenez vraiment ces 5 minutes.


5 MINUTES.....




Bien... et si je vous disais que tout ce qui vous agace chez l'autre est quelque chose que vous avez également en vous., que ce que vous n'aimez pas chez l'autre fait résonance à quelque chose dont vous souffrez ou que vous n'aimez pas chez vous...


Il y a quelques jours, je recevais une consultante pour des troubles du sommeil.

Dans son récit, elle m'évoque des difficultés relationnelles avec son époux qui devient mal entendant mais ne veut pas aller consulter, qui a fait un AVC et répond parfois a coté de la plaque, le fait qu'elle s'inquiète de tout, le placement de sa maman en EHPAD devenu nécessaire, et sa culpabilité face a cela. Le fait qu'elle est blessée parce qu'elle prend toujours des nouvelles des uns et des autres mais que personne ne s'inquiète pour elle...

"Je suis un cas désespéré, ça fait des années que ça dure" ajoute t'elle.


Toutes ces idées qui l'empêchent de s'apaiser le soir pour trouver enfin le sommeil.

Devant elle, je me lève alors, et me mets à courir autour de ma chaise.. elle s' interrompt surprise...

"Mais que faites-vous?"

-"ET bien, en vous écoutant parler, c'est l'image qui m'est venue. De votre place, qu'est ce que cela fait?"

-"C'est extrêmement fatiguant, voir agaçant...mais effectivement, je cours toujours et sollicite l'attention de tous continuellement...et peut être que cela les fatigue. "

-"Craignez vous, si vous restez assise sur votre fauteuil de ne pas avoir mon attention?"

-"Non, mais les autres ne font pas attention à moi, alors je prends de leurs nouvelles, sinon eux ne le feraient pas."

-"Au pire, si vous ne le faisiez pas et que vous attendiez qu'ils viennent vers vous...que craignez vous qu'il arrive? "


mouvement de recul, des larmes surgissent...

-"J'ai peur qu'ils m'abandonnent"...


Voyez comme tout s'est déposé ici... le trouble du sommeil, les difficultés relationnelles avec les uns et les autres, sa culpabilité face au placement de sa maman, étaient les symptômes reproduits encore et encore depuis plusieurs décennies de sa peur de l'abandon.



Envisagez cette problématique comme une fuite d'eau que vous n'auriez pas vue... qui petit à petit provoque des dégradations au départ non visibles dans votre habitat, puis décolle la tapisserie, vous allez recoller la tapisserie... puis fait des tâches d'humidité... vous allez adapter vos travaux à ce que vous voyez, au désagrément conscient... jusqu'au jour ou les dégradations seront plus étendues... ce jour là, chercherez-vous la fuite ? Dans quel état sera votre habitat??

Et bien il en est de même pour votre bien-être. Un inconfort, une douleur, un problème relationnel, une mauvaise image de soi... sont les symptômes de cette micro-fuite d'eau et soigner les symptômes sans chercher à connaître l'origine de la fuite revient à mettre tout l'habitat en péril.


Comme toujours, n'hésitez pas à commenter. Je reçois des retours sur messenger, mais vous pouvez également le faire dans les commentaires du blog.


A très bientôt sur le chemin de votre changement...

Fleur





163 vues0 commentaire